• Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Lundi 15 Mars : Compteur bloqué à Whistler

15mars_Une

Compteur bloqué à Whistler


Cette troisième journée de compétition n’a pas permis à l’équipe de France paralympique d’ouvrir son compteur. Le programme du jour, 20km et 15km style libre en nordique et Slalom pour les skieurs alpins a été synonyme de frustration pour les français qui ont approché de près le podium.
Cette journée décevante, aura cependant le mérite de permettre aux tricolores d’entrer pleinement dans la compétition. Les podiums effleurés aujourd’hui démontrent qu'une médaille aux Jeux Paralympiques, par rapport au circuit Coupe du Monde où le niveau est déjà très élevé, nécessite d'aller puiser dans les réserves et de se dépasser encore plus.

En ski nordique, Thomas Clarion, engagé sur le 20km style libre avait tous les atouts pour être la belle surprise de cette journée, il sera victime d’une chute malheureuse provoquée par le suédois Axelsson, celle-ci faisant s’envoler ses chances de médaille. Malgré cela il réalise un bon chrono le jour de son anniversaire : «Je suis content, finir à 17 secondes derrière un athlète médaillé, c'est un excellent résultat pour moi ».

En slalom femmes debout, Marie Bochet, la benjamine de ces Jeux à 16 ans tout juste, prouve à tous que les années ne font pas la valeur d’un beau ski. La jeune lycéenne manque le podium et termine 4e. Son regard se tourne déjà vers le Slalom Géant de mercredi, où la française, sans complexe, sera très attendue.

Même engagement et même résultat pour le jeune jurassien Vincent Gauthier Manuel dans le slalom masculin debout. Il prend la 5e place à dix centièmes seulement du médaillé de bronze, l’autrichien Meuburger, suivi à la 6è place par Lionel Brun, très incisif sur la piste de Whistler Creekside.

Malgré les nombreux supporters tricolores ayant fait le déplacement jusqu’au Canada, La France ne figure toujours pas au Classement des Nations, alors que la Russie poursuit sa domination écrasante sur le plateau du ski nordique. Les futurs organisateurs des Jeux en 2014 totalisent déjà 15 médailles dont 6 titres paralympiques, suivie de l’Allemagne et du Canada.


LES FRANCAIS EN PISTE

SKI DE FOND  / Le 20km style libre
Chez les hommes déficients visuels, Thomas Clarion a réalisé une très belle course, pleine d’engagement avec un beau ski, parfaitement guidé par Stéphane Passeron, entraîneur de l’équipe de France de ski nordique (Tommy Terraz, le guide officiel de Thomas Clarion souffrant depuis mercredi d’une tendinite). A mi-parcours, il sera malheureusement emporté dans la chute du duo suédois, perdant ainsi de précieuses secondes qui l’empêcheront de se placer sur le podium, il relativise ; «C'est le travail. Ça arrive. Nous nous sommes relevés. Nous étions 17 secondes derrière les médaillés de bronze. Je ne suis pas déçu et je n'en veux pas au Suédois ». Le kilomètre qui suivit cet accrochage fut difficile à négocier pour le français. Malgré cela, il passe à seulement 17 secondes d’un podium qui lui tendait déjà les bras. Il termine 6e, une performance qui lui permet en revanche d’envisager en confiance une médaille lors des prochaines épreuves. C’est le célèbre duo canadien composé des frères Mc Keever, qui remporte le 20km style libre, à plus de 41 secondes du deuxième, le russe Polukhin. Brian et Robin Mc Keever, au ski impeccable, parfaitement synchrones ont charmé le public dans une démonstration d’endurance parfaitement négociée.

Chez les hommes debout, Yannick Bourseaux, pourtant engagé aujourd’hui dans l’une de ses disciplines de prédilection, ne s’est pas senti au mieux de sa forme. Ses efforts pour remonter vers la tête de course ne suffiront pas, ses jambes n’étaient pas au rendez-vous et la concurrence était trop rude. Il passera la ligne d’arrivée en neuvième position, à près de 4 minutes du nouveau champion paralympique en titre, à nouveau un russe, Kirill Mikkhaylov. Le français attend désormais la journée de mercredi avec le biathlon long (12,5km), sa spécialité, pour enfin monter sur le podium qu’il est venu chercher à Vancouver.


SKI DE FOND  / Le 15km style libre
Nathalie Morin, seule féminine de l’équipe de France de ski nordique termine 6e, à 9 minutes de la médaille d'or décrochée par l'Allemande Verena Bentele.

SKI ALPIN  / Le slalom
Solène Jambaqué, vice-championne paralympique du slalom à Turin prendra la 8e place de l’épreuve, quatre places derrière sa compatriote Marie Bochet qui échoue au pied du podium. La troisième française engagée dans cette épreuve, Nathalie Tyack termine 9e. C’est la canadienne Lauren Woolstencroft qui remporte devant son public le titre de championne paralympique du Slalom femmes debout, confortant la position du Canada comme challenger du classement des nations en ski alpin, juste derrière l’Autriche. A noter, le parcours de la deuxième manche du slalom féminin avait été dessiné par Pierre Bott, l’entraineur de l’équipe de France.

Du côté des hommes, Vincent Gauthier Manuel, tout comme Marie Bochet, réalise une première manche qui laissait tous les espoirs de médailles ouverts. Cinquième, à 3’’06 du premier, l’intouchable néo-zélandais Adam Hall, le futur champion, Vincent devait encore se dépasser lors de la seconde pour aller chercher le podium. Il se classe finalement 5e à seulement dix centièmes de la médaille de bronze. Lionel Brun le suit à la 6e place, Romain Riboud, capitaine de l’équipe de France est 14e, Cédric Amafroit-Broisat 17e et Laurent Caul-Futy 33e.

Horaires & Météo

Paris :
Vancouver :

Partenaires

anim_partenaires

Paralympiques & TV

logo_france_televisions_2008 

FRANCE 3 : résumés quotidiens avant le 12/13
FRANCE 4 : magazine des Jeux à 12h45
FranceTV sur internet : compétitions en direct et rediffusions Cliquez ici

Suivez les Paralympiques également sur :
EUROSPORT
TV8 MONT-BLANC
www.paralympicsport.tv

Rejoignez le Club des Supporters !

Vous êtes ici : ACCUEIL Lundi 15 Mars : Compteur bloqué à Whistler