• Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Dimanche 14 mars : Prendre tous les risques, sans regret

14mars_Une
 
Après une journée difficile pour les français et tous les skieurs alpins hier, en raison des conditions climatiques, qui ont contraint les organisateurs à annuler la descente et modifier l’ensemble du programme de la semaine, les tribunes de Whistler Creekside ont enfin pu s’enflammer aujourd’hui avec l’épreuve de Slalom, reprogrammée ce jour. Les français n’ont pas contenu leur énergie sur une neige idéale pour skier lors de la première manche....
Des chûtes de neige abondantes dans la seconde, associées à une quadruple porte fatale pour de nombreux compétiteurs, sur un parcours déjà difficile, sont venues assombrir les espoirs de médailles françaises. Cependant, les français déterminés à « tout donner » et à prendre tous les risques dans ce rendez-vous paralympique tant attendu, ont souvent étés victimes d’un enthousiasme qu’ils n’ont pas freiné, à l’image d’un Jean-Yves Le Meur tout en vitesse et détermination… Sorties de pistes, portes manquées, chutes, le tableau des médailles en alpin reste vierge, mais sans regret. Autre épreuve aujourd’hui : le 15 km ski de fond, style libre qui marque une nouvelle fois la suprématie russe sur les épreuves nordiques durant ces Jeux. Romain Rosique, premier français termine 12e.

 

LES FRANCAIS EN PISTE AUJOURD'HUI 
 
SKI ALPIN / Le slalom
Chez les assis, Jean-Yves Le Meur s’est lancé avec abnégation dans le slalom, sa discipline de prédilection. 5e temps après la première manche avec un chrono de 49’’71, à seulement 2’’20 du premier, l’autrichien Jurgen Egle (47’’57), tous les espoirs étaient alors permis pour aller décrocher une médaille au terme de la seconde manche. Malheureusement, la volonté d’aller vite, c’est aussi le risque de perdre en précision, c’est la loi des compétiteurs de haut-niveau et le français la connait. La quadruple porte placée à mi-parcours fut fatale à de nombreux athlètes en lice, dont Jean-Yves Le Meur, qui manqua une porte, renversant son avantage au chrono et annulant ses chances de médaille.
Cyril Moré se place 10e lors de la première manche, à 4’’27 du premier, tout restait possible pour le podium. Lors de la seconde, il manque malheureusement une porte sur la première moitié de parcours. Pour Yohann Taberlet la première manche fut plus difficile en raison d’une chute à mi parcours. Il réalise néanmoins une belle seconde partie, et termine  24e. Nicolas Loussalez se place lui 26e du classement final.
 
Ce slalom « assis » a été remporté par l’allemand Martin Braxenthaler qui a su associer à la fois vitesse et vigilance dans une course délicate. A noter, la deuxième marche du podium qui revient au canadien Josh Dueck, porté par une foule des supporters acquise à sa course.
 
Dans la catégorie Déficients Visuels, le Champion paralympique en titre à Turin, Nicolas Berejny s’est placé 7e de la  première manche à seulement 2’’32 du premier, « il y a de la place » déclarait Sophie Troc au bas de la piste. Comme son compatriote Jean-Yves Le Meur, il enfourchera malheureusement la quadruple porte lors de la seconde manche, se disqualifiant d’office : “Je ne regrette rien, j’ai tout donné, je tourne un peu trop tôt à l’entrée de la quadruple et j’enfourche ». Le Landais est détrôné par le nouveau champion du slalom pour déficients visuels, le slovène, Jakub Krako.  Le jeune Anthony Chalençon, tout juste 19 ans et plein de fougue manque une porte lors la première manche après un parcours difficile. Déterminé, il franchira tout de même la ligne d’arrivée sous les ovations du public canadien, impressionné par l’exploit du jeune skieur de Morzine, seul non-voyant de la course !



SKI DE FOND  / 15km style libre
 
Cette deuxième journée de compétition au Parc paralympique de ski de fond de Whistler a confirmé la nette domination des Russes, qui semblent déjà prêts pour Sotchi 2014. Hier déjà, sur les 18 titres distribués, les russes en ont remporté huit et les ukrainiens cinq ! Le niveau de compétition est monté d’un cran lors de ces Jeux, et il faut toute la détermination des autres nations pour réussir à se démarquer. Sur le 15 km style libre hommes « assis », les russes prennent la première et seconde place, l’Italie complète le podium.
 
Romain Rosique termine premier français, à la 12e place du classement général, Alain Marguerettaz est 18e et Georges Bettega 24e. Thierry Raoux quant à lui a choisi de ne pas prendre le départ, préférant se préserver pour la suite des épreuves paralympiques. Le clan très soudé des « nordiques bleus » se donne rendez-vous dès demain, avec un Yannick Bourseaux particulièrement attendu sur le 20km style libre.

Horaires & Météo

Paris :
Vancouver :

Partenaires

anim_partenaires

Paralympiques & TV

logo_france_televisions_2008 

FRANCE 3 : résumés quotidiens avant le 12/13
FRANCE 4 : magazine des Jeux à 12h45
FranceTV sur internet : compétitions en direct et rediffusions Cliquez ici

Suivez les Paralympiques également sur :
EUROSPORT
TV8 MONT-BLANC
www.paralympicsport.tv

Rejoignez le Club des Supporters !

Vous êtes ici : ACCUEIL Dimanche 14 mars : Prendre tous les risques, sans regret